Le Walk’hit de la semaine #3 – Disco rules !

David Redfern

120 BPM, des looks de folie à base de pattes d’eph et accessoires fluo. Le nombril à l’air, la coupe afro et une overdose de paillettes : le disco a définitivement sa place dans l’Histoire ! Même si le look disco n’est plus trop au gout du jour, la musique n’a pourtant pas pris une ride !

Popularisée dans les années 1970, notamment par les communautés afro et latino-américaines, elle est un parfait mélange de soul, de funk et de pop, et se verra enrichie par l’arrivée de la musique électronique au début des eighties. 

 

Elle a vu naître des superstars comme Donna Summer qui a fait décoller sa carrière en 1979, grâce à son album Bad Girls (les sons Bad Girls et Hot Stuffs se vendront chacun à plus de 2 millions d’exemplaires aux US), mais aussi Gloria Gaynor avec le tube magique I will Survive (1978), qui a littéralement boosté sa côte.

Des cultes ABBA ou Kool and the Gang, sont toujours aussi écoutés aujourd’hui. Si 50 ans après son apparition, la musique disco est toujours dans la tendance, c’est qu’elle est synonyme de bonne humeur et véhicule énormément de positivité. Le disco est populaire et se danse facilement. Les hits, tout le monde les a entendus, les paroles, tout le monde les fredonne (avec plus ou moins d’exactitude, mais l’important est de participer).

Dans les capitales européennes, de plus en plus de soirées « disco revival » voient le jour et la nouvelle génération a complètement adopté les égéries de leurs parents. Des hits oubliés reviennent à la mode, repopularisés par des séries Netflix, comme le tube de Lisa Stainfield, This is the right time, qui trouve parfaitement sa place dans le Miami Vice désabusé de Gianni Versace. 

Des tubes, il y en a des dizaines, mais cette semaine, la team Walkat a sélectionné pour vous les 18 sons disco les plus hots ! Alors montez le son, fermez les yeux, vous êtes au Babylon Club en 1980, et Tony Montana vous tend un cigare cubain.

présentation Ninon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.