Les 6 campagnes de pub les plus choc de l’histoire de la mode

Quand il conçoit une campagne de pub, un marketeur garde toujours en tête que son but est de marquer les esprits. Cela est encore plus vrai dans le milieu de la mode, où il est particulièrement difficile de se démarquer: en effet, les marques ont toutes une identité forte et les campagnes sont toutes plus ingénieuses et plus esthétiques les unes que les autres. Le marketeur doit alors redoubler de créativité et utiliser tous les moyens à sa disposition pour que le client se souvienne de la marque, quitte à parfois aller un peu trop loin!

Qu’elles aient fait parler d’elles pour leur esthétique singulière, pour leur humour décalé ou pour leur côté provoc’, les campagnes que nous avons énumérées dans ce top 6 ont particulièrement marqué les esprits et leur époque, à tel point qu’on s’en souvient tous encore aujourd’hui!

1 – KENZO, SS 2013 PAR JEAN PAUL GOUDE

screen.jpg

En 2013, la maison Kenzo renoue avec ses racines et s’offre un coup de jeune grâce une campagne color block qui a beaucoup attiré l’attention. Cette nouvelle identité visuelle s’inscrit dans une volonté de renouveau pour la marque, insufflée par l’arrivée de Humberto Leon et Carol Lim à la direction artistique.

Le duo américain a voulu donner à ce tournant une dimension historique, en faisant renouer l’image de la marque avec son contexte de création: l’esprit disco des années 1970. La maison a donc fait appel au photographe Jean-Paul Goude, « le mieux placé pour traduire l’esprit fondateur de Kenzo dans les années 70″, selon les deux créateurs.

 

2 – LACOSTE 1976 , “LES CROCODILES SONT BELLES”

screen (1).jpg

Cette campagne de 1976 de Lacoste sort des sentiers battus en mettant en avant les femmes sportives, ce qui est plutôt inédit pour l’époque dans ce milieu. Cet effet est d’autant plus accentué par l’habileté remarquée des marketeurs de Lacoste pour les jeux de mots !

3 – American Apparel 2013, FIND’M HOT LEAVE’M WET

screen (2)

Cette campagne n’est qu’une exemple parmi tant d’autres! En effet, on pourrait en réalité citer presque toutes les campagnes American Apparel, pas vraiment connue pour sa classe et sa délicatesse, mais plutôt pour ses campagnes sexistes et antiféministes.

Ça tombe bien, A.A a fait faillite en 2016 et été rachetée par une firme canadienne. Cette dernière a sûrement dû virer le responsable com, puisque la marque s’est beaucoup calmée sur ses campagnes et a su redorer en partie son image, en plus de proposer une production de plus en plus éthique.

4 – BENETTON 1992 « LE FRUIT DÉFENDU » PAR OLIVEIRO TOSCANI

screen (3).jpg

Même si Benetton s’est faite plus discrète en matière de communication ces derniers temps, la provocation fait pleinement partie de son ADN. La marque excelle dans cet art, qui a grandement contribué à son succès dans les années 1980. Depuis 30 ans, cette dernière s’amuse des tabous dans ses campagnes, qui fascinent autant qu’elles indignent.

La campagne la plus emblématique de cet esprit humoristique et provocateur est celle réalisée par Oliveiro Toscani en 1992 intitulée « Le fruit défendu ». Le photographe n’en est pas à son premier scandale et une fois de plus, la marque tape dans le 1000 avec une nouvelle campagne choc où l’on voit un jeune prête embrasser une nonne. Provoquant un tolé au sein de l’église catholique, le Vatican censure la campagne et objectif réussi: la marque fait beaucoup parler d’elle dans les médias.

 

5 – LA CAMPAGNE GUCCI PAR MARIO TESTINO, 2003

screen (4).jpg

 

Le sexe fait vendre : Tom Ford l’a bien compris. Durant son règne en tant que directeur artistique chez Gucci, il insuffle à la marque l’esprit et l’esthétisme chic et provoc’ qui ont contribué à son succès et qu’on lui connaît encore aujourd’hui. Adepte du shockvertising et ambassadrice du porno chic à outrance, la marque fait parler d’elle que ce soit en bien ou en mal, car elle choque, indigne et intrigue.

La campagne de pub réalisée par Mario Testino en 2003 en est le parfait exemple: on y voit le mannequin Carmen Kass dont les poils de pubis sont taillés en G, prêt à recevoir un cunnilingus. Cette photo représente parfaitement la tendance du « porno chic » que l’on verra grandir dès les années 1980, avant de se ringardiser au milieu des années 2000.

 

Pas de doute que cette liste s’agrandira dans les années à venir. Et vous, quelle est la campagne de pub qui vous a le plus marquée dans l’histoire de la mode ?

présentation rachel

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.